Loading

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

menu
Accueil | Integration, immigration | Immigration | 20 fevrier 2013 |
espace ressources de la Rencontre du 20 février 2013

Femmes et jeunes des quartiers ayant un parcours migratoire.
Quel engagement associatif ?

Organisée par l'Iriv et l'Assfam dans le cadre du projet Trans-Cité, en partenariat avec le CRPVE.

À l’invitation du Parlement européen, la Commission a déclaré 2013 Année européenne de la Citoyenneté.
La citoyenneté européenne signifie non seulement que les citoyens soient pleinement acteurs de leurs droits mais également de tout faire pour qu’ils participent à la vie démocratique de l’Union européenne (article 10 du Traité)
Un engagement associatif est l’une des facettes les plus originales de cette citoyenneté active. Un bénévolat permet d’acquérir des apprentissages, de travailler avec des publics aux profils variés (hommes/femmes, jeunes/seniors, d’horizons différents), de faire ainsi l’expérience de la diversité et de l’altérité, de construire aussi des projets concrets qui permettent de faire changer les choses près de chez soi, pour la Communauté.

Dans ce contexte, l’Institut de recherche et d’information sur le Volontariat (iriv) et l’Assfam proposent le projet Trans-Cité, soutenu par le Conseil régional d’Île-de-France dans le cadre de son action en faveur de la participation citoyenne et démocratique.

Il s’agit d’une expérience de Transmission et de Citoyenneté pour les jeunes et les femmes des quartiers en politique de la ville pour qu’ils construisent ensemble un projet associatif. Les jeunes sont souvent dans une situation d’échec scolaire. Les femmes qui ont un parcours migratoire subissent une triple discrimination sur le marché du travail, liée à leur origine, à leur genre et à leur lieu de résidence.

Avec Bénédicte HALBA, présidente fondatrice de l’Institut de recherche et d’information sur le volontariat (iriv).

À lire…


Édito


Projet Trans-Cité






Mardi 12 et mardi 19 décembre 2017
9h30 - 17h30

La Formation Linguistique des Migrant.e.s en Essonne
Stage 2 : Place et rôle du formateur d'adultes

Intervenante : Marie LAPARADE, RADyA
Objectifs :
- Mettre les participant.e.s au cœur du projet pédagogique
- Se présenter à un groupe et exposer les contenus d'apprentissage
- Favoriser...

Mardi 28 novembre 2017
09h30 - 17h30

La Formation Linguistique des Migrant.e.s en Essonne :
Stage 1 : Le contexte de la formation linguistique des adultes migrant.e.s

Intervenante : Blandine FORZY, RADyA
Objectifs :
- Connaître les évolutions historiques et institutionnelles de la formation linguistique
- Partager un vocabulaire commun pour qualifier les...

Jeudi 30 novembre 2017
de 9h à 17h15

L'association Génériques et Profession Banlieue organisent une rencontre-forum "Histoire, mémoires et lutte contre les discriminations"

Cette rencontre permettra d'échanger sur la manière dont l'histoire et les mémoires peuvent être mobilisées dans le cadre d'actions de lutte contre les discriminations ou contre le racisme. Des tables...

Document sans nom