Loading

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

menu
Accueil | Actualites
actualitÉs

La plateforme nationale de ressources ASV publie les synthèses des trois premières journées régionales d'échanges et de qualification en 2017

ACTU
MAI 2017


Ces journées concernent:
​Promouvoir la santé des enfants et des jeunes par le développement des compétences psychosociales : des projets territoriaux probants (en PACA - co-organisée avec le CRES PACA)
Promouvoir la santé dans le contrat de ville : quelle place pour les habitants ? (dans les Hauts-de-France - co-organisée avec l'IREV)
Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé : la plus-value de la coordination locale (en Normandie - co-organisée avec Normanvilles et les IREPS de Basse et Haute-Normandie)

Journée PACA

Journée Normandie

Journée Hauts-de-France

Le CGET dévoile sa nouvelle publication afin de recenser les "banques de l'innovation sociale au service de l'expérimentation dans les territoires"

ACTU
Avril 2017


Avec des milliers d'initiatives innovantes qui voient le jour partout en France, l'innovation sociale connaît un développement sans précédent. Afin de recenser les initiatives les plus emblématiques et de les faire connaître, le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) et la Délégation interministérielle à l'Économie sociale et solidaire (Diess), associés à un collectif d'une quarantaine de porteurs de projets, ont développé une plateforme de mutualisation des bonnes pratiques, qui sera accessible en ligne dès l'automne 2017.

Publication du CGET

Le Réseau Europe Urbain organise une session de qualification autour de la thématique "L'approche intégrée: de la théorie à la pratique" Europe et développement social et urbain

Mercredi 21 et jeudi 22 juin 2017


Agence territoriale Sud-Alsace, 4 avenue du Général Leclerc, Mulhouse

Cette session a pour objectifs de :
- Enrichir les connaissances des participants respectivement sur la politique de la ville et le fonctionnement des politiques européennes ;
- Rapprocher deux cultures professionnelles : celle de la politique de la ville et du développement local avec celle des financements européens ;
- Donner du corps à la notion d’approche intégrée, tant dans la conduite de projet, la gouvernance et l’organisation interne des services, que dans la définition des stratégies et plans d’actions ;
- Fournir clés de lecture et de réussite, points de vigilance et conseils pratiques pour mettre en œuvre l’approche intégrée, en s’appuyant sur les outils de la politique de la ville et des financements européens, notamment sur la question de l’articulation FEDER / FSE.

La session sera organisée autour d'apports théoriques, de visites de site et de cas pratiques. Elle s’adresse aux agents des autorités de gestion régionales et des villes et intercommunalités en charge de la politique de la ville, du renouvellement urbain et du suivi du volet urbain des programmes opérationnels ; aux services de l’Etat en charge de la politique de la ville et du FSE ; aux conseils départementaux ; aux centres de ressources politique de la ville et aux porteurs de projets.
Inscription gratuite, places limitées.

S'inscrire, en savoir plus

L’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) consacre une étude sur les premiers effets du PNRU sur la mixité sociale et l’offre d’habitat

ACTU
AVRIL 2017


Lancé par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) à partir d’une liste de quartiers éligibles, le programme national de rénovation urbaine (PNRU) 2003-2013 a été mis en œuvre dans le cadre d’un appel à projets qui visaient les collectivités locales.
Au total, 399 conventions de rénovation urbaine – couvrant 572 quartiers de l’Hexagone et 22 d’outre-mer – ont été signées entre l’Anru et les porteurs de projet sur cette période.

Lien direct vers l'étude de l'ONPV

Le Défenseur des Droits publie une enquête sur "l’Accès aux Droits : les relations des usagères et usagers avec les services publics"

ACTU
MARS 2017


En abordant les difficultés à accomplir des démarches administratives, les problèmes rencontrés et leurs issues, ce nouveau volet de l'enquête « Accès aux droits » permet de caractériser « les relations » qu'entretiennent les personnes avec les services publics.

L'enquête

L'INJEP publie dans son Stat-info une étude relative aux emplois aidés dans les métiers du sport et de l’animation

ACTU
Janvier 2017


L’INJEP publie deux numéros de Stat-info signés par Martine Camus, de la mission des études, de l’observation et des statistiques (MEOS).
Que sait-on des emplois aidés dans le périmètre ministériel de la jeunesse et des sports ? Quelle est la part et la nature des métiers du sports dans les emplois aidés ? Pour répondre à ces deux questions l’INJEP publie deux numéros de Stat-info signés par Martine Camus, de la mission des études, de l’observation et des statistiques (MEOS). Le premier, « Les emplois aidés dans le périmètre ministériel de la jeunesse et des sports », s’intéresse aux 242 000 personnes qui, depuis le 1er janvier 2010, ont bénéficié d’une convention d’emploi aidé, sous la forme d’un Contrat unique d’insertion-contrat d’accompagnement vers l’emploi (CUI-CAE), ou d’un Emploi d’avenir (EAv), dans le périmètre jeunesse & sports.
Le second, « Les métiers du sport et de l'animation dans les emplois aidés », s’attache plus à la nature de ces contrats et à la typologie des employeurs. Fin 2015, 40 800 personnes exercent ainsi des métiers du sport et de l’animation, dans ces conditions (CUI-CAE, EAv), principalement au sein des associations et des collectivités locales.

Lien vers les deux publications

Commerce et artisanat: État des lieux dans les quartiers prioritaires

ACTU
1er semestre 2016


L'Epareca, chargé d’accompagner les collectivités locales dans le développement de zones commerciales et artisanales de proximité en QPV, publie les premiers résultats de 2015 -son second état des lieux- visant à "recenser et analyser l’ensemble du tissu commercial de ces territoires et identifier les différentes polarités commerciales qui composent cette géographie prioritaire".
L’ensemble des résultats seront mis en ligne au premier trimestre 2016.

Plus d'informations sur cette page

Exposition "Ciao Italia! Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France (1860-1960)"

Du 28 mars au 10 septembre 2017


Musée National de l'Histoire et de l'Immigration, 293 Avenue Daumesnil, 75012, Paris

L'exposition "Ciao Italia ! Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France (1860-1960)" rend compte pour la première fois à l’échelle nationale, de l’histoire de l’immigration italienne en France, qui reste à ce jour la plus importante de l’histoire française.
Entre préjugés dévalorisants et regards bienveillants, violences et passions, rejet et intégration, l’exposition traduit les contradictions spécifiques de l’histoire de cette immigration tout en mettant en lumière l’apport des Italiens à la société et à la culture françaises.

En savoir plus

Le Défenseur des Droits et le Fonds CMU publient l'étude «Des pratiques médicales et dentaires, entre différenciation et discrimination»

ACTU
AVRIL 2017


Le Défenseur des droits et le Fonds CMU ont initié une étude sur « les pratiques médicales et dentaires, entre différenciation et discrimination. Une analyse, réalisée par Caroline DESPRES et Pierre LOMBRAIL du laboratoire LEPS de l'université Paris XIII, qui a permis de recueillir le point de vue de professionnels de santé sur la prise en charge des patients vivant dans des conditions de précarité, notamment celles et ceux se situant en dessous des seuils de pauvreté et qui sont éligibles à la CMU-C, l'ACS ou encore l'AME.

Lien direct vers l'étude et la publicati...

L'INSEE publie son "Analyses Ile-de-France" n° 57 sur «Les quartiers de la politique de la ville – La pauvreté comme dénominateur commun, mais des profils socio-démographiques différents» réalisé en partenariat avec la DRJSCS d’Île-de-France

ACTU
MARS 2017


Les quartiers constituant la géographie prioritaire ont été déterminés à partir des revenus de leurs habitants. Aujourd’hui, 1,6 million de personnes résident dans les 272 quartiers franciliens les plus en difficulté socio-économique, dont plus du tiers vit sous le seuil de pauvreté.
Si tous ces quartiers prioritaires sont touchés par la précarité monétaire, ils présentent pourtant des réalités diverses en matière d’inégalités de revenus, de taille des territoires, de localisation géographique et d’accès aux équipements. Ces caractéristiques ont permis de les classer en six groupes homogènes favorisant la mise en œuvre d’actions publiques différenciées.

INSEE Analyse n°57



Document sans nom